Bruno-Pierre Couture – Backcountry Skiing Nunavik & Labrador

Bruno-Pierre Couture never serious

Bruno-Pierre Couture never serious

Bruno-Pierre Couture est originaire de l’Estrie au sud de la province de Québec au Canada. Il a skié dans les Chic-Chocs en Gaspésie, sur les pentes des montagnes blanches au New Hampshire, dans la forêt du Vermont, sur les glaciers et pentes vertigineuses de la Terre de Baffin au Nunavut, les sommets reculés des monts Otish situés au centre du Québec, sur les volcans du Chili et tout le long de la cordillère des Andes de l’Argentine jusqu’à Ushuaïa. Il vit maintenant dans l’Ouest canadien où il donne libre cours à son instinct d’exploration sur les sommets des Purcells, des Kootenays, des Selkirk et des Rockies.

Malgré son nouveau terrain de jeux, depuis 3 ans il retourne au Nunavik à la recherche des cascades de glace, de couloirs, de bols et de faces enneigées, car c’est devenu une obsession, une quête, un pèlerinage. Sa relation avec le Nord est privilégiée, à l’hiver 2013-2014, lui et 3 partenaires, amis et guides, réalisaient la 2e traversée hivernale du Québec en skiant de Montréal jusqu’à Kuujjuaq. La première ayant été réalisée par une équipe en 1980, une aventure de plus de 2300 km et 130 jours de camping d’hiver. Des aventures comme celles-ci ne laissent personne indifférent. Le Nord encore moins. Tous les gens qui y ont voyagé et qui ont été en contact avec la culture Inuit et les grands espaces de neiges et de glaces en restent à jamais profondément marqués. D’ailleurs, c’est un peu l’objectif de « Backcountry skiing : Nunavik & Labrador », oui c’est un recueil de descentes de ski, mais c’est aussi une forme de partage, une porte d’entrée vers quelque chose qui pourrait vous changer totalement.

«Le Plein Air a tellement fait pour moi, maintenant qu’est-ce que je peux faire pour redonner au Plein Air»

———————————

Bruno-Pierre Couture is originally from Eastern Township in the southern part of Quebec, Canada. He skied in the Chic-Chocs in Gaspesie, on the slopes of the White Mountains in New Hampshire, in the forests of Vermont, on the glaciers and steep slopes of Baffin Island in Nunavut, the recluse peaks of the Otish Mountains in the center of Quebec province, on Chilean volcanos and all along the Andes to Ushuaia in Argentina. He now lives in British Columbia where he gives free rein to his exploration instinct on the summits of the Purcells, Kootenays, Selkirks and Rockies.

Despite his new playground, he’s been returning to Nunavik for the last 3 years in search of icefalls, couloirs, bowls and snowy faces, because it became an obsession, a quest, a pilgrimage. His relationship with the ”North” is privileged. In winter 2013-2014, he and 3 partners, friends and guides, realized the 2nd winter crossing of Quebec province by skiing from Montreal to Kuujjuaq. The first one was done by a team in 1980, an adventure of over 2300 km and 130 days of winter camping. Projects like this change some people, but the ”North” change everyones. All the people who have traveled there and have been in touch with the Inuit culture and the great desert of snow and ice will remain profoundly marked forever. This is a bit of the goal of Backcountry skiing: Nunavik & Labrador. Yes it’s a collection of lines of backcountry skiing, but it’s also a form of sharing, a gateway to something that could totally change yourself.

“The ”OUTDOOR” has done so much for me, now what can I do to give back to the ”OUTDOOR”?”